Quelles sont les étapes de la préparation de commande ?

Menu
By Published On: 20/02/20230 Comments

La préparation de commande en entrepôt passe par plusieurs étapes qu’il convient de maîtriser pour assurer la satisfaction clientèle. Dans cet article, nous allons nous pencher sur chacune d’elles. De l’approvisionnement à la livraison des produits, découvrez les différentes démarches qui entrent dans le cadre de la préparation de commande en entrepôt.

Quelles sont les étapes de la préparation de commande ?

Faisant partie intégrante de la supply chain, la préparation de commande a une importance capitale. Elle est déterminante pour maîtriser le coût de la chaine d’approvisionnement, mais aussi pour répondre convenablement aux attentes des clients. Elle se divise en plusieurs étapes interdépendantes.

La planification

Comme la plupart des opérations en entrepôt, la préparation de commande requiert une planification des tâches à effectuer. Cette initiative permet de travailler de manière plus efficace et d’assigner les ressources avec plus d’efficience. De ce fait, au cours de cette démarche, les unités de charge ainsi que les processus font l’objet d’une standardisation dans le but de faciliter le reste de l’opération. Cela concerne notamment les engins de manutention qui sont choisis en fonction des commandes et des produits à manipuler.

Par ailleurs, l’utilisation des logiciels de gestion d’entrepôt permet d’avoir plus d’efficacité dans la planification des missions à réaliser. Ces derniers permettent d’enregistrer les différentes tâches, les organiser par ordre de priorité, mais aussi de les assigner au personnel. Pour résumer, il s’agit d’une étape importante à ne pas négliger dans la préparation de commande, car elle garantit plus de rapidité et d’efficience dans la suite des opérations.

Les itinéraires de prélèvement et le picking

Le picking est l’étape qui consiste à prélever les différents produits nécessaires à la préparation de la commande du client. Cette opération requiert la prise en compte de certains critères dans le but de gagner du temps et d’éviter les erreurs. En effet, il convient d’être précis sur le point de départ du préparateur de commande, l’itinéraire à parcourir pour le prélèvement des produits, la localisation de ces derniers ou encore les différents engins à utiliser. La stratégie de Man to Goods est une des plus répandues dans cette optique. Comme son nom l’indique, elle consiste tout simplement à récupérer les marchandises en suivant un itinéraire bien tracé.

Effectivement, l’agencement de l’ensemble de l’entrepôt joue un rôle important dans cette étape, car plus les produits sont faciles à prélever, plus l’opération est facile et rapide à réaliser. De ce fait, il importe d’accorder une attention particulière sur l’agencement de l’entrepôt. Par ailleurs, l’automatisation est également une des solutions les plus efficaces dans la procédure de picking. Elle concerne surtout la stratégie de Goods to Man qui est le contraire de Man to Goods. Basée sur l’utilisation des logiciels, elle consiste à acheminer automatiquement les produits vers l’opérateur.

La vérification et la préparation de la commande

Une fois tous les produits nécessaires à la préparation de la commande réunis, les opérateurs peuvent passer au conditionnement de ces derniers. Cette étape commence par la vérification de la quantité et de la référence des unités collectées afin d’éviter les erreurs dans les produits livrés aux clients. Par la suite, la commande passe par le conditionnement, à savoir le pesage, l’emballage et l’étiquetage. Selon l’itinéraire de transport de livraison, la commande est transférée vers la zone d’expédition. L’opération prend fin à l’impression des bons de livraison ou de la liste de colisage.

Comment optimiser la préparation de commande dans un entrepôt logistique ?

Nous avons pu voir que la réalisation de la préparation de commande est une étape complexe et qui demande une implication dans l’accomplissement des différentes tâches. Pour accroitre l’efficacité et la performance de l’entreprise, la préparation de commande est une des étapes qui doit faire l’objet d’une optimisation.

Utilisation des différentes technologies pour la préparation de commande

En effet, l’utilisation des technologies est d’une grande aide dans les étapes de la supply chain. La zone de préparation de commande peut également tirer parti des avantages mis en avant par les technologies. Cela concerne notamment les logiciels de gestion d’entrepôt qui permettent d’automatiser l’assignation des tâches au différent membre de l’équipe.

Bien évidemment, nombreux sont les équipements technologiques qui permettent de faciliter et de gagner du temps dans la préparation de commande comme le voice picking donnant des instructions vocales pour le prélèvement des produits. Il y a également le pick to light qui donne des indications aux opérateurs par des leds lumineux.

L’optimisation de l’agencement de l’entrepôt

Comme nous avons pu mentionner dans les lignes plus hautes, l’agencement de l’ensemble de l’entrepôt demeure d’une grande importance dans la préparation de commande. De ce fait, l’emplacement de chaque zone de l’entrepôt doit se faire de manière à faciliter le prélèvement des produits lors de l’étape de picking. Cela concerne notamment le rayonnage, le chemin mis en place pour les opérateurs chargés de récupérer les marchandises, la place de certains produits dans les rayons, l’emplacement des engins utilisés…

La mise en place des méthodes de picking

Le picking est l’opération qui peut prendre le plus de temps lors de la préparation d’une commande. Ainsi, la mise en œuvre d’une stratégie adaptée à la disposition de l’entrepôt et aux besoins de l’entreprise permet de gagner plus de temps et de précision. Les préparateurs de commandes peuvent procéder selon l’aménagement des rayons de stockage, à savoir :

  • Le prélèvement par zone ;
  • Le prélèvement par article ;
  • Le prélèvement par groupe.

En effet, les méthodes employées dépendent de la nature des produits, du nombre de commandes ou encore de l’emplacement des différents produits au sein de l’entrepôt. D’autre part, des stratégies peuvent également permettre à l’entreprise d’optimiser la préparation de commande comme le Man to Goods ou le Goods to Man qui sont très utilisés dans les entrepôts logistiques.

Menu